Dans le cadre d’un projet interdisciplinaire imaginé autour de la lecture du roman de Maylis de Kerangal, Réparer les vivants, les élèves de seconde C ont rencontré, ce jeudi 14 novembre, Mme Irène Allione, Présidente de FRANCE ADOT 06, Association de sensibilisation au Don d’Organes et de Tissus humains et de Moelle Osseuse.

info document - JPEG - 181 ko Le roman développe le récit épique de la transplantation cardiaque et d’autres organes d’un jeune homme, Simon, suite à un accident de voiture qui le laisse en état de mort cérébrale. Maylis de Kerangal met en scène les vingt-quatre heures qui conduisent de l’annonce de sa mort à ses parents au prélèvement de ses organes et la greffe de son cœur.

C’est un roman hautement sensible qui a permis d’ouvrir le dialogue entre la représentante de l’association ADOT 06 et les élèves. Après une mise en perspective historique de l’origine et de l’évolution du don d’organes, Mme Allione a ainsi exposé les chiffres et les enjeux du don d’organes en France aujourd’hui. De très nombreux patients sont aujourd’hui en attente d’un organe qui pourrait leur assurer une vie meilleure, prolonger leur vie de quelques années.

Aujourd’hui, la loi française sur le consentement considère que toute personne est présumée donneur, à moins qu’elle n’est fait part de son opposition de tout ou partie de ses organes et tissus en s’inscrivant sur le registre national des refus ou en le faisant valoir par écrit auprès de ses proches. info document - PNG - 44.7 ko L’ensemble des élèves et leurs enseignantes tiennent à remercier chaleureusement Mme Allione pour son intervention qui les a beaucoup touchés.