La conviction que les vivants ont à prier pour les morts s’est établie dès les premiers temps du christianisme (lire la suite)